Tirage au sort du programme des interventions des candidats à la télévision et la radio

By | mai 8, 2019

ALGER – Le tirage au sort du programme des interventions des six candidats à l’élection présidentielle, dans les médias publics audiovisuels, pour la campagne électorale (23 mars-13 avril), a été effectué vendredi au siège de la Commission nationale de surveillance de l’élection présidentielle (CNSEP).

L’opération de tirage au sort, qui s’est déroulée en présence des membres du CNSEP représentant les six candidats à l’élection du 17 avril, a permis la détermination du nombre, de la durée, des dates, des horaires et de l’ordre de passage des émissions qui seront diffusées par les établissements publics de radiodiffusion sonore et de la télévision, conformément à la loi organique relative au régime électoral.

Ainsi, Brahim Zair, inspecteur au ministère de la Communication chargé de l’opération de tirage au sort, a expliqué que le crédit horaire pour chaque candidat est déterminé “à parts égales”, précisant que ce crédit horaire est converti en unités de temps de 5 minutes.

Pour la télévision, la répartition des temps d’antenne est fixée à trois créneaux de trente minutes chacun. Chaque candidat bénéficiera de 66 unités durant les 22 jours de campagne.

Concernant la radio, les candidats auront quatre créneaux de 22 unités sur chaque chaîne (Chaîne 1, Chaîne 2, Chaîne 3), soit 264 unités pour chaque candidat.

Chaque candidat use du temps d’antenne global qui lui est imparti à l’intérieur des tranches d’émission quotidiennement réservés à la campagne électorale et situées avant les principaux rendez-vous d’information. La durée journalière et par tranche horaire de son intervention ne pouvant dépasser deux unités.

Pour sa part, le président de la CNSEP, Fateh Boutbik, a précisé que l’”opération s’est déroulée dans de bonnes conditions et dans la transparence.

Les représentants des candidats n’ont fait aucune remarque négative”, indiquant que les enregistrements des interventions pourront se faire dès samedi.

La Commission nationale de surveillance de l’élection présidentielle a été installée officiellement mardi dernier et a élu comme président, Fateh Boutbik, représentant du candidat Abdelaziz Belaïd.

Elle est composée de six membres représentant les six candidats à la présidentielle. Outre Fateh Boutbik, il s’agit d’Abdelkader Saadi (représentant d’Ali Benflis), Belkacem Sahli (représentant d’Abdelaziz Bouteflika), Sid Ahmed Akaba (représentant de Moussa Touati), Karim Labcheri (représentant de Louisa Hanoun), et Mohamed Seddiki (représentant d’Ali Faouzi Rebaïne).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *